Christian Bobin

La télévision

"La télévision, c'est le monde qui s'effondre sur le monde, une brute géignarde et avinée, incapable de donner une seule nouvelle claire, compréhensible. La télévision, c'est le monde à temps plein, à ras bord de souffrance, impossible à voir dans ces conditions, impossible à entendre."

Christian Bobin, 
L'inespérée
 

L'intelligence

"L'intelligence n'est pas affaire de diplômes. Elle peut aller avec mais ce n'est pas son élément premier. L'intelligence est la force solitaire, d'extraire du chaos de sa propre vie la poignée de lumière suffisante pour éclairer un plus loin que soi - vers l'autre là-bas, comme nous égarés dans le noir."

Christian Bobin,
L'inespérée

Les grands musiciens

Un grand musicien est quelqu'un qui donne après plusieurs années de travail ce que donne le rossignol au premier jet de son chant. 

Lire la suite

Les lettres d'amour

"Ecrire des lettres d'amour est, certes, un travail peu sérieux et sans grande importance économique. Mais si plus personne ne l'exerçait, si personne ne rappelait à cette vie combien elle est pure, elle finirait pas se laisser mourir vous ne croyez pas ? "

Christian Bobin,
L'inespérée

La pureté est comme un chien de compagnie...

À Flora, l'amie qui m'a offert mon premier Christian Bobin

 

Il existe des auteurs capables d'explorer des territoires très vastes, des tréfonds de l'âme humaine en quelques pages seulement. Christian Bobin ne fait que ça. Il capture instants de grâce et invitation à la légèreté au sein de romans d'une centaine de pages, à peine. Le livre dont je vais vous parler aujourd'hui porte sur les rais de lumières qui surviennent soudain, lorsque la nuit semble s'abattre sur nous. Il parle de ces petites douceurs, celles-là mêmes, capable de panser notre âme quand celle-ci divague ou qu'elle ne se sent pas à sa place.

Lire la suite

Trois phrases

"J'écris depuis que tu me lis, depuis cette première lettre dont j'ignorais ce qu'elle pouvait dire, qui ne pouvait trouver son sens que dans tes yeux. Je n'ai jamais rien écrit de plus que les trois premières phrases de cette lettre : Ne rien croire. Ne rien attendre. Espérer que quelque chose, un jour, arrive. Les mots sont en retard sur nos vies. Tu as toujours été en avance sur ce que j'espérais de toi. Tu as depuis toujours été l'inespérée."

Christian Bobin,
L'inespérée
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site