Des bribes

J’t’écris des mots d’amour
Sur des feuilles volantes.
Des tentatives d’aveu
Pour éteindre le feu d'mes pensées brûlantes.

C’est pas grand-chose, tu sais.
C’est presque rien.
Ce n’est même pas un poème.

Juste des bribes.

Des bouts de toi que je sème
Dans les cendres froides de mes chimères ;
Avec l’espoir qu’un jour,
Tu puisses y cueillir des fleurs.

 

amour

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site