Des plans sur la comète

A supposer que l'on me demande ici d'effectuer des calculs savants pendant une durée de dix ans sur l'un des astres les plus instables du système solaire dans le but d'y poser un bijou de technologies dans un délai de dix ans qui saura capable de mesurer la température d'un lieu hostile, la densité d'une eau – qui en fin de compte, n'est pas de l'eau parce que l'atome d'hydrogène de l'astre en question, a un neutron mutant qui rend cette eau impropre à la consommation – ceci en veillant à ce que la machine remplisse son objectif principal, c'est à dire de vérifier qu'il existe quelconques acides aminés sur l'astre étudié afin de valider l'hypothèse selon laquelle l'origine de notre misérable, insignifiante et étrange existence proviendrait d'une comète vieille de plusieurs milliards de milliards d'années ; et bien je me mettrais tout de suite à la tâche parce qu'il n'y aurait rien de plus fantastique, de plus merveilleux et de plus poétique que d'annoncer à la planète entière que l'Humanité est en fait composée de poussière d'étoile.

 

Oulipo à supposer que Europe Philae rosetta

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site