Satimbanque

Il y a des choses
Que j’ai oubliées.

Le sentiment d’être un funambule de haute voltige,
Vagabonder à même le ciel,
Avancer le pas sûr, certain que l’autre suivra.
Et le vide en bas, c’est pas si grave.

 

L’impression de pouvoir dompter tes rires,
Allumer la lumière de tes yeux,
Saisir la fragilité, belle, du temps qui est là.
Et les larmes sur nos joues, c’est pas si grave.

Cette sensation de jongler avec ce sable qui file entre nos doigts
Laisser nos mains saisir le grain de nos peaux,
Avaler le rythme de nos souffles, forts, dans les ruines de nos bras.
Et les meurtrissures sur nos cœurs, c’est pas si grave.

Il y a des choses
Que j’ai oubliées.

Je les note sur un carnet,
Au cas où.

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

 

amour corps cirque

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site