Se fortifier contre l'orage

  • Par brumepin
  • Le 30/10/2018
  • Commentaires (0)
"On se sent alors entraîner vers un infortuné comme vers son semblable. La joie d'un homme heureux serait une insulte ; mais deux malheureux sont comme deux arbrisseaux faibles qui, s'appuyant l'un sur l'autre, se fortifient contre l'orage." 
Voltaire,
Zadig
 

société France Voltaire Zadig solidarité

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site